Kihada - 100g

Phellodendron amurense
Écorce broyée, Origine Sud Asie , sachet de 100g

Plante traditionnelle Japonaise de la teinture textile et de papier. Son écorce permet d’obtenir de beaux jaunes, plus ou moins verts avec ou sans mordançage qui servaient de base à des gammes de vert en superposition avec l’indigo.

Kihada - 100g

20,00 €

5 Articles en stock

Le Kihada est originaire du sud-est asiatique, principalement de Chine et du Japon. C'est un arbre à feuilles caduques qui pousse naturellement dans les montagnes du Japon et atteint environ 25 mètre de hauteur. Les feuilles sont composées pennées impaires d'une longueur de 20 à 45 cm, opposées, elles comportent 2 à 6 paires de folioles.
De Mai à Juillet, des fleurons jaune-vert couvrent l’ensemble des branches. Les plantes femelles portent des fruits ronds noir-violet en automne. L'écorce brun jaunâtre clair, se décolle pour révéler une écorce intérieure jaune vif. Cette partie contient de la berbérine, un colorant fortement amer, aux vertus médicinales, qui s'utilise également en teinture et permet d’obtenir des jaunes avec et sans mordançage. Le Kihada a été utilisé depuis l'Antiquité pour teindre le papier Washi utilisé pour les textes sacrés qui doit se conserver longtemps.
En effet en plus de la belle couleur jaune qu’il confère aux documents, il repousse les insectes. Le jaune obtenu sur les textiles servait de base à l’obtention d’une gamme de verts, par superposition avec l’indigo.
C'est une plante rare car elle peut donner cette belle couleur jaune sans mordançage.
Mordancé à l'alun, il devient brun verdâtre. Attention, il est très fragile au soleil, donc il est préférable de sécher à l'ombre.

Caractéristiques :

Recette : Le colorant principal est la berbérine. Le Kihada peut s’utiliser avec ou sans mordançage.

Proportions : de 50 à %100% du poids de fibres sèches

Supports : Toutes fibres naturelles y compris le papier.